Le kouign amann de Gontran CHERRIER

kouign amann gontran cherrier

A tomber.

 

Avant de consacrer un article aux pains du seul  boulanger qui fait craquer les jeunes filles.

Voici une dégustation du kouign amann au beurre salé et sucre caramélisé façon Gontran Cherrier.

Je le précise tout de suite je ne suis pas breton et je n’ai goûté que très peu de Kouign-amann, je vais donc le juger simplement comme une pâtisserie que je découvre.

Premier contact, ça colle aux doigts et on sent que c’est le genre de pâtisserie que l’on peut prendre quand on a besoin de calories pour aller courir en short dans une tempête de neige (quelle drôle d’idée).

A la première bouchée j’ai trouvé ça pas mal sans plus. Je me suis alors souvenu que la dernière fois que j’avais mangé un Kouign-amann il était meilleur chaud.

Après 3 à 5 min au four, deuxième bouchée et là on change de monde, des arômes de caramel au beurre salée peuvent enfin s’exprimer, on ne pense qu’à une chose remordre dedans.

En résumé une merveille qui rend accroc.