Meringues de Gruyères

gruyeres

En avril nous sommes allés passer quelques jours en Suisse. A notre programme était planifiée la visite de la charmante petite ville de Gruyères.

Située dans le canton de Fribourg en suisse Romande, cette petite ville médiévale repose sur une colline et abrite un château. Si les spécialités à base de fromage sont nombreuses (fondue moitié moitié, les croûtes au fromage, soupe de chalet…), ce sont deux autres gourmandises qui nous ont attiré : le chocolat cailler à Broc (je vous en parlerais bientôt) et les meringues accompagnées de double crème.

La crème double ou double crème est une crème épaisse qui contient au moins 45% de matières grasses. Quand on m’a expliqué ce qu’était ce dessert, j’étais un peu écœurée… des meringues plus de la crème … cela faisait beaucoup. Après la première bouchée j’ai complètement changé d’avis ! Les meringues ne sont pas trop sucrées et très croustillantes. Elles accompagnent très bien les fruits rouges.

 

Il faut dire que nous n’avons pas non plus dégusté n’importe quelles meringues mais celles de Botterens fabriquées à la boulangerie Angélo Rime. Ce n’est qu’en rentrant quelques jours plus tard que je découvris l’histoire de la naissance de ces meringues. Angélo Rime fabrique du pain et du pain d’anis. Il n’utilise alors que les jaunes d’œufs pour fabriquer ces biscuits et décide pour ne pas gaspiller les blancs d’en faire des meringues qu’il fait cuire le soir une fois que son four avait refroidi. Le succès était tel que le boulanger n’arrivait plus à fabriquer du pain !

 

Le secret du croustillant de ces meringues est une cuisson à une température assez élevée au début puis une cuisson modérée mais longue. Ce sont ces étapes qui donnent la couleur beige et non blanche aux meringues.

La recette est très simple : des blancs d’œufs et du sucre semoule. Compter 50g de sucre par blanc d’œuf.

Préchauffer votre four à 170°C.

Monter les blancs d’œufs en neige et quand ils deviennent mousseux ajouter le sucre en pluie progressivement.

Chemiser une plaque à pâtisserie d’une feuille de papier cuisson.

Dresser immédiatement les meringues à la poche à douille. J’ai utilisé une grande douille cannelée pour avoir cette jolie forme. Faire 3 vagues avec la poche pour donner une forme parfaite à la meringue.

Enfourner sans plus attendre pour 6 minutes environ puis baisser votre four à 120°C et laisser cuire 2h30 (oui il faut être patient pour mériter les meringues).

Vous pourrez les accompagner de crème fraîche et de fruits rouges saupoudrées d’un peu de sucre … MIAM !