Recettes de cocktails à base de rhum blanc

rhum blanc

Généralement fruités et sucrés, les cocktails restent tendances depuis de nombreuses années. En ayant les bonnes recettes et un peu de talent, vous pouvez fabriquer votre propre cocktail. Le Rhum blanc est un des alcools les plus pratiques à avoir. C’est le type de rhum le plus utilisé par les arrangeurs. Ce n’est pas étonnant, car un rhum blanc contient 40° à 50° d’alcool et pourtant, il est léger et se marie toujours parfaitement avec les saveurs fruitées. Voici deux recettes populaires de cocktails à base de rhum blanc.

Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Il y a une multitude de personnes qui suivent les recettes présentées dans les émissions et les livres se plaignant qu’ils ont obtenu des résultats différents de ceux promis par les recettes. En fait, une grande partie de ces personnes ont échoué leurs cocktails à base de rhum à cause d’un détail très important mais souvent négligé : le rhum agricole (ou traditionnel) et le rhum industriel ne donneront pas les mêmes résultats dans un cocktail. C’est une leçon à retenir ! En France, lorsqu’on dit « rhum blanc », on pense souvent qu’il s’agit d’abord de rhum blanc agricole comme Trois Rivières, Dillon, HSE. Il faut savoir que la plupart des rhums ont été inventé dans des pays qui ne connaissent pas du tout ces rhums agricoles. Les recettes de cocktail à base de rhum blanc les plus populaires et les plus fréquents sont faites avec des rhums industriels. Il ne faut jamais oublier que le rhum agricole ou traditionnel n’est pas identique au rhum industriel. Attention, il ne s’agit pas ici de comparer les qualités des deux et dire qui est meilleur que l’autre. Nous disons juste que l’un ne peut pas remplacer l’autre. Visitez https://www.boutique-rhum.com/ pour acheter du rhum blanc pas cher. Vous en aurez besoin pour les recettes suivantes.

La Suzy Taylor

Pour cette recette de cocktail à base de rhum blanc, il faut bien faire attention à n’utiliser que du rhum industriel. Il en faut 50 ml pour un verre, 15 ml de citron vert et un Ginger Ale. Pour ceux qui n’y sont pas familier, un Ginger Ale est un soda aromatisé au gingembre. Ce n’est pas une boisson alcoolisée, mais les arrangeurs aiment bien l’utiliser dans les recettes de cocktails à base de rhum. Commencez par mettre les glaçons dans le verre. Puis, versez vos 50 ml de rhum blanc. Il existe des petits tubes gradués pour obtenir la quantité exacte. Ceci dit, si vous n’avez pas cet outil, 50 ml équivaut à environ une demi-tasse à café. Ensuite, versez 1, 5 Cl (15 ml) de jus de citron vert. Ajoutez enfin du Ginger Ale, libre à vous de choisir la quantité. Cependant, n’oubliez pas d’ajouter des glaçons supplémentaires si vous voulez forcer un peu avec le Ginger Ale.  Mélangez bien le tout à la cuillère. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile de chanvre ainsi qu’ une petite rondelle de citron pour l’esthétique. Voilà, votre Suzy Taylor est prête. Astuce : utilisez une paille pour mieux savourer le cocktail.

Le Santiago Daisy

Pour le Santiago Daisy, la recette utilise aussi 50 ml de rhum blanc industriel ; 20 ml de jus de citron vert, 10 ml de sirop de sucre et 10 ml de Chartreuse jaune. Versez le jus de citron vert dans le verre puis versez-y le sirop de sucre suivie de la goutte de Chartreuse jaune. Ajoutez maintenant les glaçons. À vous de juger la quantité de glaçons nécessaires. Mélangez tout ça avec une cuillère. Comme d’habitude, comme pour tout cocktail qui se respecte, habillez-le d’une petite rondelle de citron pour le style et c’est prêt. Le Santiago n’est pas très souvent présenté dans les bars à cause peut être de la rareté de la Chartreuse jaune (elle provient de la distillerie d’Aiguenoire à Entre-deux-Guiers en Isère et sa fabrication est supervisée par des moines de la Grandre-Chartreuse d’où son nom). N’oubliez pas : consommez avec modération !