Assaisonnements naturels : les meilleures options pour remplacer le sel.

Trop de sel est mauvais pour la santé et vous finissez par être un méchant pour ceux qui veulent maintenir une alimentation plus saine. Un excès de sel peut provoquer de l’hypertension et une surcharge des reins. D’autre part, il existe plusieurs épices naturelles qui peuvent remplacer totalement ou partiellement le sel dans votre cuisine.

Il n’est pas nécessaire de réduire la quantité de sel dans votre alimentation. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) conseille de ne pas consommer plus de six grammes de sel par jour. Il existe plusieurs façons savoureuses et saines d’utiliser les épices naturelles. Cela vous apportera de nombreux avantages pour votre santé. Continuez à lire et à vous renseigner sur ce sujet !

Les 15 principales épices naturelles

Les assaisonnements naturels sont la meilleure alternative pour réduire la consommation de sel au quotidien. Ils rehaussent le goût du plat et ajoutent plus de nutriments, de vitamines et de fibres à votre alimentation.

L’ail : cet assaisonnement naturel très courant dans les cuisines apporte plusieurs bienfaits pour la santé. Il abaisse la pression sanguine et le taux de cholestérol et se combine également avec divers aliments et élimine les toxines du corps et les bactéries pathogènes.

Oignon : autre épice de base, l’oignon rehausse le goût des aliments et est très riche en potassium, qui aide à contrôler la pression sanguine. Elle s’accorde également avec tous les plats et permet de lutter contre les problèmes respiratoires.

Le poivre : le poivre est populaire dans de nombreux endroits au Brésil et ce n’est pas pour rien. Il peut être utilisé dans la volaille, la viande, le poisson et les plats régionaux. Il améliore le système immunitaire et facilite la digestion. Il accélère également le métabolisme et aide à la perte de poids.

Gingembre : largement utilisé au Japon, le gingembre peut être utilisé dans des plats aussi bien sucrés que salés. Se consomme dans les jus et donne également du goût aux soupes, bouillons et ragoûts. Il a une action diurétique, antidépressive et combat les maux de tête et les nausées.

Citron : le jus de citron, qui doit être pressé sur place, est idéal pour assaisonner les poissons. C’est une source de potassium qui aide à contrôler la tension artérielle.

Coriandre : la coriandre a un goût plus spécifique et peut donc ne pas plaire à tous les palais. Mais c’est très bon pour la santé car c’est une source de vitamines A, C et B. Les feuilles et les graines peuvent être utilisées pour la finition des plats.

Menthe : cette petite plante se prête très bien à l’assaisonnement du poisson, de la viande et des sauces, en plus des jus. Il est excellent pour la digestion, soulageant ainsi les problèmes intestinaux et gastriques.

Basilic : Le basilic se marie très bien avec les pâtes et aussi avec les soupes de légumes, avec la tomate et toutes sortes viandes. Il améliore la circulation sanguine et a une fonction antioxydante et anti-inflammatoire.

Persil : très célèbre, le persil est bien connu de ceux qui cuisinent. Qu’il soit naturel ou déshydraté, il donne un goût léger et particulier à tous les plats. Elle lutte contre les maladies cardiaques et les problèmes rénaux.

L’origan : largement utilisé sous forme déshydratée, l’origan est célèbre pour assaisonner les pizzas et les pâtes. Mais il peut également être utilisé dans la chairhachée et la volaille. La feuille fraîche donne encore plus de saveur aux plats.

Curcuma : le curcuma est un assaisonnement naturel jaune extrait de la fleur de safran. Il se combine avec les poissons et les oiseaux, le riz et les pâtes. Elle a un effet anti-inflammatoire mais il est déconseillé d’en consommer de fortes doses car elle peut irriter l’estomac.

Cardamome : les graines de cardamome sont originaires de l’Inde. Ils peuvent être ajoutés pour aromatiser le pain et le café ou dans les sucreries, la chair et de fruits.

Moutarde en grains : la moutarde est plus saine lorsqu’elle est utilisée sur des grains et la graine contient plus de nutriments que sa feuille. Il est utilisé dans la préparation de sauces pour la chair, en particulier le porc et le poisson.

Sésame noir : le sésame noir contient plus de calcium que le sésame ordinaire, sa principale différence. C’est une excellente source de protéines et d’oméga-3. Vous pouvez l’utiliser dans les salades, la chair et les soupes.

Thym : Le thym est une herbe très polyvalente et, bien qu’il ne soit pas très utilisé, il s’accorde avec n’importe quel plat. Il protège l’organisme contre les bactéries et soulage les problèmes digestifs et intestinaux.

Ce ne sont là que quelques exemples d’épices naturelles que vous pouvez ajouter progressivement dans votre quotidien pour remplacer le sel ou même pour compléter vos épices. Une bonne idée est de mélanger certains d’entre eux pour créer des saveurs incroyables.

Assaisonnements naturels pour les viandes

Il existe des épices naturelles qui donnent plus de saveur à la chair. Ils vous aideront à augmenter vos plats afin qu’ils puissent aller au-delà du sel et du poivre. Voir ci-dessous quelques options :

Chimichurri : cette épice au nom amusant est idéale pour les barbecues. Il est très polyvalent et peut également être utilisé dans les marinées. La sauce apporte du calcium, des vitamines A, E, K, B2, des fibres, du fer, entre autres.

Romarin : utilisez la branche entière de romarin lorsque vous faites rôtir votre chair rouge ou votre porc. Mais attention à ne pas exagérer, car il a tellement bon goût. Elle combat la toux, la grippe et l’asthme.

Thym : idéal pour ceux qui aiment les saveurs plus chaudes. Il est utilisé pour assaisonner et aromatiser. Prévient le vieillissement car il contient des antioxydants.

Anis étoilé : l’anis étoilé se marie très bien avec le porc. Mais en raison de son goût prononcé, utilisez-le en combinaison avec d’autres épices pour ne pas qu’il vole la vedette. Il améliore les rhumes et est excellent pour la peau.

Veillez à utiliser ces épices sèches lorsque vous préparez votre . De nouvelles combinaisons d’épices naturelles peuvent transformer vos recettes et ajouter plus de saveur et d’arôme.

Épices naturelles pour le poulet

Le poulet est présent dans presque toutes les maisons brésiliennes. Il est facile et rapide à préparer. Vous voulez savoir comment innover dans la préparation d’un oiseau ? Cochez ci-dessous quatre épices pour le poulet :

Granulés d’ail : c’est le plus courant pour la cuisson du poulet. Elle se marie bien avec l’huile d’olive et peut également être utilisée sur les canards et les cailles. Elle combat les virus, les bactéries et les champignons car elle est riche en alicine.

Cumin : spécial pour la préparation du poulet grillé, le cumin a un arôme remarquable et particulier. Elle aide à la digestion et à l’absorption des nutriments.

Le safran : en plus d’assaisonner les bonbons, le safran est idéal pour les oiseaux en leur donnant une couleur jaunâtre. Elle a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Thym : cet assaisonnement est particulièrement indiqué pour le poulet car il laisse la viande très tendre. Il aide à soulager les symptômes de la diarrhée et des flatulences.

Toutes ces épices sèches naturelles sont faciles à mélanger. Ne vous contentez pas d’un seul d’entre eux, faites des mélanges pour rehausser encore plus le goût de votre poulet.

Assaisonnements naturels pour les poissons

Ajouter plus d’épices dans votre vie quotidienne est aussi un choix conscient, car elles sont un substitut à l’un des ennemis de la santé, le sel. Si vous êtes un amateur de poisson, notez ces épices naturelles que vous ne pouvez pas manquer dans votre cuisine :

Marjolaine : très confondue avec l’origan, la marjolaine donnera à votre poisson un arôme incroyable. Elle est alliée dans la lutte contre le stress et l’anxiété.

Basilic : combiné à l’huile d’olive, il n’y a pas de meilleure option pour assaisonner un poisson. Elle est efficace pour lutter contre les problèmes respiratoires.

L’origan : vous pouvez utiliser la version déshydratée saupoudrée sur l’assiette ou la feuille dans les sauces. Elle contribue également à renforcer le système immunitaire.

Estragon : cet assaisonnement très aromatique a un goût délicat et convient donc aux poissons. Il traite les crampes menstruelles et supprime les risques de diabète.

Les poissons ne nécessitent pas beaucoup de travail avec les épices. N’oubliez pas non plus d’assaisonner le poisson à l’intérieur, soit lors de la préparation de la pièce entière, soit des pièces séparées.

Épices naturelles pour les légumes et les salades

Pour les végétariens, les options d’épices naturelles pour les laitue et les légumes sont énormes. Bien au-delà du sel, nous avons répertorié quelques épices pour innover et surprendre votre palais.

Herbes de Provence : comme son nom l’indique, il s’agit d’un mélange d’herbes comme l’origan, le thym, le basilic séché et le romarin, bon pour tout type de légume grillé. Ils sont alliés au bien-être.

Le piment Malagueta : bien sûr, le piment a une saveur épicée et s’il est combiné avec du paprika, il donne une excellente épice pour les légumes. Les piments contiennent des substances qui préviennent des maladies comme le diabète et les problèmes cardiaques.

Citron : commun dans toutes les cuisines, le citron assaisonne toutes les laitue. Il améliore la digestion et stimule le système immunitaire.

Menthe : la feuille naturelle et la sauce faite avec l’herbe pressée sont toutes deux délicieuses pour les laitue . Il améliore la digestion et l’intestin irrité.

L’assaisonnement naturel quand il est bien fait et appliqué dans votre assiette, prêt ! C’est tout ce dont vous avez besoin. Petit à petit, vous verrez que c’est le meilleur choix pour votre santé.

Selon les nutritionnistes, il est toujours préférable de manger les herbes et les épices naturelles que de les prendre sous forme de pilules. Vous pouvez les cuisiner en les utilisant régulièrement et être libre d’essayer de faire vos propres mélanges d’herbes et d’épices séchées. Utilisez votre palais et votre imagination !