Boulangers-pâtissiers : 4 conseils pour bien réussir l’Epihanie dans votre établissement

Boulanger

Publié le : 13 décembre 20238 mins de lecture

La galette des rois, le jour de l’Épiphanie possède une signification bien particulière chez les chrétiens. Il est nécessaire de valoriser ce jour en partageant ce symbole. Les autres religions, comme les athées, apprécient ce partage à la recherche de la fève. C’est un moment festif vécu généralement en famille. Utilisez une fève particulière dans une galette unique pour attiser la curiosité de vos clients.

Idée 1 : revalorisez la galette d’antan

Les clients ont l’habitude d’acheter des galettes à la frangipane ou aux pommes fabriquées artisanalement ou de façon industrielle. La plupart d’entre eux recherchent la moins chère en supermarché low-cost ou la fève des dessins animés sortis depuis peu. Les boulangeries-pâtisseries, utilisent des fèves plus élaborées comme vous pouvez en voir sur ce site spécialisé. Une première idée pour vous démarquer des autres boulangeries serait de revaloriser la galette d’origine.

La pâte briochée

La pâte briochée aromatisée à la fleur d’oranger était l’une des deux galettes proposée à l’origine de cette fête. De galette, elle ne porte que le nom, car elle était en forme de couronne. On y cachait une fève comestible.

La galette feuilletée

Cette galette présentait la forme d’un disque bien gonflé. Elle n’était pas fourrée, mais tout de même dotée d’une fève légumineuse. Un fin ciselage, du cœur vers l’extérieur en nombre conséquent, la différenciait des autres produits de boulangerie.

La galette aux symboles des rois mages

Si celle-ci n’est pas de tradition, elle peut étonner nombre de vos clients. Utilisez ces ingrédients offerts à l’enfant Jésus dans une recette de galette unique ou dans plusieurs, selon votre créativité.

  • L’or : Quelle que soit la garniture intérieure, posez sur la galette, un morceau de feuille d’or qui rappelle ce matériau précieux symbolisant la royauté. D’où la couronne qui l’accompagne.
  • La myrrhe : La myrrhe ne sert pas qu’à embaumer les morts, c’est aussi une merveilleuse épice qui détient de forts pouvoirs thérapeutiques. La résine de myrrhe possède un goût amer, mais vous pouvez utiliser de la myrrhe anisée qui elle est douce et sucrée, anisée comme la réglisse. Vous pouvez aussi saupoudrer la galette de sucre neige aromatisé à la myrrhe et à l’encens.
  • L’encens : Comme vu plus haut, l’encens peut être saupoudré sur la galette avec la myrrhe, mais vous pouvez aussi en faire un glaçage, dilué dans 2 cuillères de jus d’orange, par exemple, comme le fait le parfumeur culinaire, Michèle Gay.

Idée 2 : choisissez la bonne fève

La galette des rois achetée et mangée le jour de l’Épiphanie, parfois même quelques jours avant, donne souvent l’envie aux enfants de collectionner les fèves. Celles-ci peuvent être échangées dans la cour d’école comme des images de joueurs de foot. Ces fèves sont pour la plupart nationales, et hormis quelques spécimens plus rares, on les trouve partout.

La fève locale

Faire fabriquer des fèves originales pour mettre en avant sa région, voire même sa ville est tout à fait possible. Dirigez-vous vers un fabricant de fèves pour galette, proposez-lui votre projet, il le réalisera pour vous. Profitez-en pour commander des couronnes originales.

  • Les commerces : Une fève personnalisée par commerce de votre commune, avec l’accord du commerçant, vous apportera un partenariat et une publicité sans précédent. Glissez dans la galette, l’une des fèves à l’effigie des commerces que vous avez demandé de fabriquer.. Celle-ci est achetée par un client qui la trouve. Cette fève lui donne accès à une coupe gratuite chez le coiffeur, à une galette dans votre boulangerie, à un menu pour deux au restaurant… Les médias locaux vont s’emparer de cette info, cette action peut dépasser les limites de la région. Plus il y a de fèves différentes, et moins vous êtes sollicité bien entendu, le but étant de vous faire réaliser du chiffre d’affaires. Associez cette collection de fèves aux deux suivantes, et tous les commerçants y seront gagnants. Offrez, ou vendez des boîtes pour collectionner les fèves.
  • Les personnalités locales : Demandez à réaliser des fèves à l’effigie des personnes les plus influentes de votre commune, comme le maire, le prêtre, ou des célébrités vivant ou ayant vécu dans la région.
  • Les monuments : Les monuments et autres lieux de visite comme les cascades, étangs, villages autour de vous sont très prisés des collectionneurs.

Idée 3 : la fève en or

Faites fabriquer une fève en or… Comme le Louis d’or bien connu qui porte chance. Une seule fève en or est glissée dans une galette entre le jour de l’Épiphanie et la fin du mois de janvier. Qui sera l’heureux gagnant ? Là aussi, cette idée fera la une des journaux locaux, vos ventes vont augmenter d’une façon spectaculaire. Un panneau dans la boulangerie annonce la découverte du trésor. Une couronne spécialement conçue pour l’occasion peut aussi être une idée à creuser.

Idée 4 : offrez votre galette en partage

La symbolique même de ce jour d’Épiphanie est le partage. Offrez une à trois galettes selon votre propre stratégie de vente.

L’Église

Pour une fois, ce n’est pas l’hostie qui sera partagée au moment de la communion, mais un morceau de la galette offerte par votre boulangerie.

La Mairie

Les employés ne sont pas insensibles à une part de galette offerte avec le cœur. S’il la trouvent à leur goût, il y a des chances qu’ils viennent en acheter une, avant de rentrer chez eux.

Sur votre comptoir

Coupée en fins morceaux, votre galette peut être goûtée par les clients. Ainsi, vous montrez votre assurance dans votre produit, ce geste n’est pas anodin. Il crée souvent l’envie de l’acheter.

Des trois rois mages à la galette

Est-ce une légende, est-ce la réalité ? Pour certains, les dates sont erronées, pour d’autres, la fête n’a pas lieu d’être. La tradition de la galette des rois finit par réunir tout le monde, les croyants comme les athées.

Fête chrétienne

Pour célébrer le 12e jour après la naissance de Jésus, les rois mages arrivèrent avec les bras chargés de présents symboliques : l’or (royauté), la myrrhe (mortalité) et l’encens (divinité). La galette est de nos jours, un acte de partage dans lequel on célèbre un roi, Jésus.

Fête païenne

Correspondant aux saturnales, la date varie d’une année à l’autre. Si le 6 janvier reste marqué sur le calendrier, le partage de la galette s’effectue généralement le dimanche le plus proche du 6, que ce soit, avant ou après la date de l’Épiphanie.

La garniture

Il n’y a pas vraiment d’obligation pour la garniture de la galette. Si la frangipane fait la course en tête, elle est suivie de près par la pomme et des mélanges variant selon l’imagination des boulangers-pâtissiers et des grands industriels de l’agro-alimentaire. Par contre, le point commun de toutes ces galettes est la fève à laquelle on peut ajouter la couronne.


Tout savoir sur le cœur sur le cappuccino
Recette maison pour sirop de raisin

Plan du site