Épices : pourquoi elles ne doivent pas manquer dans notre alimentation

En cette période où vous passez beaucoup plus de temps dans la cuisine que les précédentes, vous pouvez accorder plus d’attention à la santé et cela peut se faire grâce aux épices. Ce sont des alliés naturels vraiment efficaces, car ils apportent à l’organisme d’innombrables bienfaits, notamment la régulation du système immunitaire, la présence de sucre dans le sang et aussi le taux de cholestérol. Voici un tour d’horizon des épices saines pour notre corps.

Du curcuma au cumin

Le curcuma a des origines orientales de la famille des Zingibéracées originaire du sud ou sud-est asiatique. Récemment, certaines études ont montré qu’il contribue à prévenir le diabète de type 2 et à protéger notre organisme des infections. Les autres propriétés de cette épice sont antioxydantes, analgésiques et anti-inflammatoires.

Une autre épice aux vertus extraordinaires est le gingembre, qui aide le corps à se purifier et facilite le processus de digestion. Il est généralement pris avec des tisanes, surtout lorsqu’on est affecté par la grippe, la toux et le rhume. Une autre caractéristique positive est celle d’être un bon antidouleur pour les personnes qui souffrent d’arthrite. Le gingembre fait partie des épices dites « brûle-graisses » et contribue à réduire la cellulite et la rétention d’eau.

Le piment est l’une des épices les plus utilisées et les plus connues. Il stimule à la fois la digestion et le métabolisme. Il a des effets bénéfiques sur la circulation sanguine et permet de contrôler la glycémie. L’une de ses espèces, le poivre de Cayenne, est efficace contre le cholestérol. La noix de muscade est également très utilisée dans nos cuisines, et elle entre dans la composition de certains produits homéopathiques. Cette épice est utile pour les personnes qui souffrent d’hypotension et de rhumatismes. Grâce aux huiles essentielles qu’elle contient, la noix de muscade est également une aide pour les maladies bronchiques.

Le cumin est l’une des épices santé de la médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda, grâce au fer qu’il contient. Il peut être utilisé en toute sécurité même pendant les mois froids car il a également un pouvoir réchauffant et lutte contre l’ostéoporose.

Du clou de girofle à l’anis étoilé …

Les clous de girofle sont très utiles aux personnes qui souffrent d’arthrite et sont d’excellents agents antibactériens. Ils sont pris dans la plupart des cas sous forme d’infusions, qui doivent être consommées froides et préalablement filtrées.

La cardamome est l’une des épices les plus rares dans la nature et doit donc être utilisée avec parcimonie. L’une des utilisations possibles de cette épice est l’aromatisation du café. La cardamome aide en cas d’inflammation des voies respiratoires et stimule le métabolisme.

L’ajout de cannelle dans les préparations culinaires est utile pour plusieurs raisons. Cette épice qui stimule la mémoire est un allié précieux tant contre les maux de gorge que contre les rhumes.

Le curry, qui contient également du curcuma, est un mélange d’épices né en Inde et qui est utilisé dans les cuisines italiennes et dans le reste du monde pour parfumer. L’anis étoilé est considéré par les experts comme un antibiotique naturel et l’huile essentielle qui en est extraite est ensuite utilisée aussi bien dans la préparation de remèdes naturels, puisqu’elle s’oppose à la présence de bactéries et de virus, que pour des préparations en phytothérapie.

En savoir plus sur les allergies alimentaires et mieux les gérer !
Le légume oublié qui revient en force : focus sur le cresson, bienfaits et recettes !