Qu’est-ce que la cuisine durable

cuisine durable

La nourriture est essentielle à la vie. Elle constitue une grande partie de notre identité culturelle et joue un rôle important dans l’économie. Il s’agit également d’un facteur important qui affecte notre santé. Malheureusement, nous n’appréhendons pas l’impact de la production et de la consommation d’aliments sur les ressources mondiales. En effet, ces aliments ont des conséquences significatives sur l’environnement. C’est là qu’intervient la cuisine durable, pour préserver la planète et les hommes de l’incidence que peut avoir une mauvaise consommation.

La cuisine durable, qu’est-ce que c’est et comment l’adopter ?

Étroitement attachée à des modes de commercialisation et de production agricoles durables, la cuisine durable est une alimentation saine et viable autant sur le plan économique que social. Elle préserve la diversité culturelle, la santé et l’environnement. C’est une notion émergente, permettant de répondre aux besoins nutritionnels humains. Elle est produite de façon à préserver l’environnement, les sols, l’eau, le climat, la biodiversité domestique et naturelle.

Adopter la cuisine durable peut sembler difficile au début, mais comme pour toute chose, il est possible d’apprendre et d’assimiler progressivement. Il est important de s’éduquer. Lire régulièrement des sites traitant du concept vous aidera beaucoup. En effet, savoir quelle cuisine est durable et quelle autre ne l’est pas est la première étape vers un mode de consommation plus sain. La deuxième étape consiste à utiliser les connaissances que vous aurez acquises pour faire des choix plus avisés.

Rassurez-vous, vous n’avez pas à changer radicalement votre liste de course pour adopter ce concept. Pour faire de la cuisine durable, commencez par apporter de petits changements dans votre cuisine chaque semaine ou chaque mois. Par exemple, vous pouvez remplacer votre viande de bœuf hachée par de la viande hachée végétale ou choisir du café équitable. Vous pouvez même commencer à essayer de réduire le gaspillage alimentaire chez vous.

Comment faire de la cuisine durable ?

Il existe de nombreuses façons de manger et vivre sainement en faisant uniquement une cuisine plus protectrice de l’environnement. Réduisez votre quantité de poisson, de viande et de produits laitiers et vous ferez ainsi vos premiers pas vers la cuisine durable. Vous n’êtes pas obligé de devenir végétalien, il suffit de réduire la quantité d’aliments précités et d’augmenter les légumes.

Vous vous en doutez certainement, mais manger moins de viande, de poissons et de produits laitiers signifie que vous dépenserez un peu plus pour avoir des produits obtenus de façon durable. Faites le choix de manger des aliments de saison.

Réduisez vos déchets alimentaires. Vous devrez aussi réduire progressivement la quantité de plastique que vous utilisez. En effet, le plastique représente un grand frein pour la cuisine durable, car sa fabrication ainsi que son recyclage sont très énergivores. Misez sur des produits provenant d’un commerce équitable, surtout pour ceux de nature exotique.

Quels sont les aliments les plus durables ?

Voici quelques exemples d’aliments durables les plus connus.

Les haricots

Les haricots font partie des aliments durables les plus produits et les plus vendus sur le marché. Faciles à incorporer dans votre cuisine quotidienne, ils se déclinent en des variétés différentes. Les haricots sont une source de protéines avec une faible teneur en eau. Ils sont parfaitement adaptés à la cuisine durable.

Les moules

Ces fruits de mer sont très sous-estimés. En effet, contrairement à la plupart des fruits de mer, les moules sont élevées grâce à de longues lignes tendues dans l’eau. Leur récolte n’entraîne pas une destruction des récifs coralliens ou de grandes quantités de prises accessoires. De plus, ils regorgent de protéines.

Les légumes bio

Cette liste ne saurait exister sans les légumes. Toutefois, il faut faire attention et être très sélectif quant aux légumes que vous choisissez. La meilleure solution à adopter pour la cuisine durable est celle biologique, qui implique beaucoup moins de pesticides. Vos légumes restent ainsi naturels.

Les légumes-feuilles

Les légumes-feuilles sont la quintessence même des aliments sains. Ils comprennent tout, depuis les épinards aux choux frisés. Si c’est vert et feuillu, alors c’est bon pour la santé. Ils sont faciles à produire en grande quantité et ne nécessitent qu’un minimum de ressources.

Le riz

Le riz a une teneur élevée en énergie et a une rusticité traditionnelle. Il est facile à cultiver et à cuisiner, ce qui est très pratique pour la cuisine durable. De plus, il peut être conservé sur de longues périodes.

Les lentilles

Les lentilles constituent une source riche de protéines et une très bonne alternative aux autres types de haricots. Ce sont des légumineuses parfaites pour les soupes, les salades, les currys, etc.

Les fruits biologiques

Comme les légumes, il est impossible de ne pas citer les fruits dans cette liste. Ici également, il est primordial de choisir ceux issus de l’agriculture biologique lorsque vous les achetez au marché ou dans un magasin. Dans la perspective d’adopter une cuisine durable, les fruits locaux et de saison produisent une empreinte carbone plus faible.

L’alimentation devient beaucoup plus compliquée lorsqu’il est question d’enjeux de durabilité. Il est important de prendre conscience de l’énorme enjeu que représente l’alimentation durable afin de l’adopter pour le bien de tous.

Si vous souhaitez apprendre la cuisine durable, vous pouvez prendre des cours en atelier, comme chez la Grange aux Savoir-faire.


4 astuces infaillibles pour réussir vos pancakes
5 astuces pour cuisiner un risotto parfait