Comment composer un menu vegan 100% végétal qui plaira à tout le monde ?

C’est la panique, vous allez recevoir des invités à dîner chez vous…et dans le lot vous avez hérité d’un convive vegan ! Plutôt que de lui faire une assiette à part à chaque étape du repas, vous avez décidé d’organiser un menu 100% végétal et c’est tout à votre honneur. Se mettre à table avec un vegan et faire plaisir à tous les gourmands présents ce soir-là sans faire de faux pas c’est possible ?

 

Veganisme et cuisine faux pas

Tout d’abord et avant de commencer à faire les courses ou à se mettre derrière les fourneaux, il faut établir une check-list… Qu’est-ce que le vegan ne consomme pas ? Notez bien donc qu’il ne faudra pas que vos recettes comprennent les ingrédients et aliments suivants : lait animal et tous ses dérivés (fromages, beurre, crèmes fraîches…), les œufs, la viande, le poisson et tous les dérivés là encore (gélatine, colorant E120, certains alcools filtrés avec de la gélatine…), le miel.

Vous vous attendiez à une liste longue comme le bras ? Non, mais attention ce n’est pas gagné pour autant car vous allez vite vous rendre compte que ces aliments constituent a priori tout ce qui compose votre liste de course habituelle et il est très difficile de changer ses habitudes et de réfléchir autrement.

Cuisiner en mode végétal va vous surprendre tant ce type très particulier de gastronomie peut être vaste et diversifiée…aussi grande que peut l’être la Nature d’ailleurs, puisque les végétariens, végétaliens et vegans sont beaucoup plus en harmonie avec la saisonnalité des aliments notamment et les végétaux bien entendu.

Que mangent les vegans ?

La cuisine végétalienne se compose principalement de fruits, de légumes, de céréales, de légumineuses, de graines et d’herbes. Grâce à certains substituts végétaux disponibles en magasins spécialisés, aujourd’hui tout le monde peut adapter des recettes dites « classiques » en mode vegan. Vous avez envie de faire une pizza, un risotto, des lasagnes à un vegan ? Tout est possible lorsqu’on fait un minimum de recherches et qu’on achète les bons ingrédients.

Le garde-manger vegan c’est donc beaucoup de céréales, et si vous pensez au blé, allez aussi faire un tour du côté du millet, l’orge ou le seigle. La cuisine végétalienne est adepte des légumineuses, vous pouvez donc adapter les lentilles et autres haricots secs en préparant des ragoûts généreux, des tartinades pour l’apéritif, des chilis et mêmes des hamburgers ! Si vous optez pour les salades composées, n’oubliez pas de les égayer avec des noix et des graines, c’est bon pour la santé et ça donne un côté croquant gourmand.

Le trio incontournable du vegan c’est : seitan, tofu et tempeh, les trois sources traditionnelles de protéines du régime végétalien. Ils remplacent très souvent les viande dans les 100% végétaux et on les retrouve dans les quiches, plats mijotés, kebab vegan, brochettes, beignets… Au chapitre substitut, les vegans auront toujours des bonnes astuces pour remplacer les œufs dans les recettes : tofu, lin, pomme, yaourt végétal, banane…cette cuisine est d’une inventivité ! Pour remplacer le lait même combat, ne vous privez pas de cuisiner des desserts ou des gâteaux, vous allez facilement vous adapter avec des produits comme : les laits végétaux mais encore les faux-mages (fromages vegans), les crèmes glacées végétales…

Réussir mon repas 100% végétal

Votre défi s’amorce dès l’apéritif : aujourd’hui les chips et les biscuits apéros vegans sont tout à fait démocratisés et s’accompagnent volontiers d’un bon houmous ou d’une tapenade maison ! N’hésitez pas non plus à sortir des cacahuètes et toutes sortes de noix et graines qui d’ailleurs sont conseillées dans une alimentation végétarienne équilibrée. Brochettes de crudités, mini sauces en tous genres, bricks aux légumes, beignets de légumes…

En entrée, si vous souhaitez démarrer en toute simplicité votre repas vegan, vous pouvez bien évidemment faire une salade composée à base de crudités, de riz, de pâtes, de céréales… Inspirez-vous de la cuisine du monde et notamment de la gastronomie indienne, grecque ou orientale qui donne la part belle aux légumes : nems, fritures, samossas, tempuras, makis…

En plat, tout dépendra si vous souhaitez faire un service à l’assiette ou si vous allez préférer un plat familial et convivial. Pour la deuxième option, armez-vous d’une recette vegan revisitée et c’est parti pour un couscous vegan, une crêpe party au lait végétal, des lasagnes végétales, un curry de lentilles au lait de coco… En cas de serviette à l’assiette et si vous voulez vraiment montrer tous vos talents de cordons bleus en apprivoisant les substituts de cuisine qu’offre la gamme vegan des magasins vous pourrez pourquoi pas vous lancer dans des flans de légumes, du seitan sauté aux 1001 épices…

Un dessert sans œufs, sans beurre, sans lait, ça existe ? Usez et abusez des matières grasses végétales, du tofu, de la fécule de pomme de terre, de la purée d’amande et des alternatives au soja pour arriver à vos fins.