La cuisine réunionnaise sur le continent

La cuisine réunionnaise sur le continent

La cuisine de l’île de la Réunion est typique. Elle se caractérise par des saveurs venues de plusieurs continents. Les indiens, les malgaches, les français, les africains et les chinois ont ainsi tous ensemble, réussis à mélanger leurs propres cuisines pour nous offrir des mets souvent épicés.

S’il est aisé de trouver un bon petit restaurant sur l’île, sur le continent, il convient d’être prudent. Cependant, certains points ne trompent pas. En effet, la cuisine réunionnaise est composée de plats typiques qui doivent, normalement, être sur la carte.

Les boissons

Dès l’apéritif, les boissons proposées sentent le soleil. Les divers punchs, alcoolisés ou non vous mettront en appétit. Mais, la boisson emblématique reste le rhum arrangé. Toute une pléiade existe : rhum faham, rhum aux épices, au gingembre, à la vanille, à la cannelle … Un bon restaurateur réunionnais saura vous faire goûter et aimer ces apéritifs spécifiques. Toutes ces boissons sont généralement accompagnées de samoussas, de piments, de bouchons et de bonbons piment.

Un petit coin de vignes sur les montagnes de Cilaos produit un vin à la production encore confidentielle. Ces vignes situées entre 800 et 1200 mètres d’altitude sont en terrasses. Elles produisent deux vins rouges : le pinot noir et le malbec et un vin blanc : le chenin. Ce petit coin de la Réunion, produit aussi un eau minérale gazeuse réputée pour les problèmes digestifs.

Les amateurs de bière se délecteront de la bière « dodo », star incontestable de l’île.

D’autres rafraichissements non alcoolisés sont renommés : le sirop de tamarin, les sodas aux goûts divers d’ananas, de letchi ou de citron et la limonade locale, le Cot.

Les plats typiques

Qui dit Réunion, dit cari. Plat incontournable, il est composé de plusieurs ingrédients dont la viande ou le poisson, des oignons, de l’ail, du curcuma et différentes épices. Cet emblème de l’île demande un service bien spécifique. Un vrai restaurateur réunionnais vous servira d’abord le riz, les grains composés d’haricots rouges ou blancs, de pois ou de lentilles), puis le cari et le piment.

Plat recherché aussi par les touristes gourmands, le rougail saucisse. Pimentées, ces saucisses ne ressemblent en rien à celles du continent.

Il existe autant de recettes de ces deux plats que de réunionnais dit-on sur l’île.

Les saveurs indiennes se retrouvent dans le coq ou le cabri massalé. Si vous préférez les civets, toute une gamme est disponible. Qu’ils soient de canard, de zourite, de tangue ou de lapin, leurs différentes saveurs sauront ravir vos papilles.

Les réunionnais sont aussi friands de desserts. Ainsi, gâteau patate, gâteau ti’son au maïs, beignets de bananes viendront achever un repas copieux. Et comment ne pas parler de la vanille bourbon au goût prononcé qui reste un ingrédient principal des gâteaux et salades de fruits. Suivant la saison, vous retrouverez aussi chez votre restaurateur : mangues, ananas Victoria, letchis, longanis ou goyaviers mélangés en salades colorées et savoureuses.

Les critères de sélection d’un bon restaurant réunionnais

Vous avez l’eau à la bouche ? Il ne reste plus qu’à dégoter LE restaurant qui sert cette cuisine. Hormis les critères de propreté et de présentation afférents à tous établissements, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la carte. Les plats et leurs accompagnements, spécifiques à l’île, doivent bien sûr y être inscrits. Mais, un des critères essentiels est aussi la fraîcheur des produits cuisinés. Les restaurateurs spécifient de plus en plus l’origine ou la provenance. Rien ne vous empêche de jeter un coup d’œil à l’intérieur du restaurant, voire même dans les assiettes. Autre indice : si des clients réunionnais viennent manger, c’est en général qu’ils retrouvent un peu de leur île dans la cuisine proposée.

Si vous aimez ces mets, vous trouverez à Belley, un établissement tenu par un réunionnais, qui propose des plats typiques de la Réunion, dont voici le site. La carte offre un échantillon de toutes les spécialités. De plus, chaque jour, deux nouveaux plats sont élaborés avec des produits frais et si possible locaux. D’autre part, le restaurateur propose toute une sélection de plats à emporter, notamment des sandwichs que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Il s’est fait une spécialité de tous les achards, dakatines et bouchons. Endroit familial, vous y retrouverez une gastronomie pleine de soleil qui vous emportera, le temps d’un repas, bien loin du continent.