Trouver un bon restaurant japonais à Genève

restaurant japonais à Genève

Genève, ses monuments, ses musées, son histoire et sa cuisine japonaise. La dernière citée peut surprendre, mais oui, il est possible de manger japonais dans la ville suisse ; comme un peu partout dans le monde d’ailleurs. Toutefois, comme un peu partout dans le monde, lorsqu’on désire savourer un plat venu du soleil levant, on veut que ce soit frais et exotique. Mais alors, qu’est-ce qui fait un bon « établissement » japonais ? Et surtout, où trouver un sushi shop à Genève  ?

Le bon restaurant japonais : les signes qui ne trompent pas

Les spécialités japonaises ont traversé les frontières et se sont installés dans les cuisines des petits restaurants ainsi que sur les tables des grands établissements de Genève. Avec cette nouvelle vague, il est difficile de faire le tri. La plus grande question est de savoir : comment différencier un bon restaurant japonais à Genève, d’un mauvais ? Pour ne pas se tromper, le mieux est de se référer aux enseignes où les meilleures « maisons » figurent. Sur internet, il existe des plateformes (qui proposent des services comme la livraison) où l’on peut trouver un resto sushi à Genève. Afin de déterminer quel restaurant choisir, il est possible de se baser sur quelques critères : les critiques : plus un établissement est réputé, plus il est présent dans les recommandations des sites spécialisés. La plupart du temps, les commentaires viennent donner un avant-goût de ce que le restaurant mettra sur la table ; le menu : ce ne sont pas les restaurants japonais qui manquent à Genève. Néanmoins, le contenu du menu peut les départager. Une carte japonaise doit comporter des plats typiques du pays (à consonance japonaise pour les profanes). Et l’un des privilèges de s’attabler dans un établissement japonais, c’est de pouvoir profiter du poisson ; symbole de la cuisine de l’île ; les plats : un « vrai » restaurant japonais ira proposer les grands classiques mais s’orientera plutôt vers un ingrédient spécifique pour sa carte. Néanmoins, il est aujourd’hui difficile de ne se référer qu’à ce seul paramètre puisque la tendance veut que la diversité soit à l’honneur pour mieux servir le client. Il est donc mieux de se dire qu’un restaurant japonais digne de ce nom doit au moins avoir une spécialité.

Manger japonais sur place : profiter du cadre

Prendre du bon temps en couple, entre amis, ou en famille passe souvent par un petit détour au restaurant. Pour les amoureux de la culture orientale ou les curieux, la nourriture japonaise est une option. Après le travail, un cinéma ou juste pour le plaisir de la table, se retrouver autour de tempuras, de sashimis ou de sushi à Genève est toujours un moment agréable. D’ailleurs, à la lecture du menu, l’expérience évasion peut commencer. En effet, la majorité des restaurants japonais (avec un chef japonais en cuisine) présentera la liste des plats dans leur langue natale avec des retranscriptions pour les moins à l’aise avec le japonais. A savoir qu’un restaurant japonais ne fait pas forcément dans la surcharge de décoration, ce qui n’empêchera pas la création d’une atmosphère spécifique. Le plus important se trouvera dans les assiettes, bols et plats. Aussi, lorsqu’on part à la quête d’un sushi shop, ne pas se fier uniquement sur le nombre d’estampes ou de drapeaux rouge et blanc au mur.

Se faire livrer un plat japonais : manger où l’on veut

Une autre alternative lorsqu’on a envie d’un plat japonais à Genève : se faire livrer ! Rester tard au bureau, envie de se retrouver autour d’un bon repas entre amis chez soi, pas eu le temps de faire à manger pour la famille ; autant de raisons qui peuvent amener à passer commande à distance. Dans ce cas, 2 principaux avantages : Gain de temps : pratique pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer. Le restaurant effectue ou passe par un prestataire pour exécuter la livraison rapidement et dans de bonnes conditions ; Les choix : lorsqu’on a recours à internet et aux sites spécialisés (annuaires, enseignes spécialisées dans la livraison de plats, guides, sites des restaurants, etc.), c’est la possibilité de choisir parmi de bonnes adresses. De même, il sera plus facile de choisir le ou les plat(s) à déguster.