Les critères pour bien choisir sa pâte à tartiner

Choisir sa pâte à tartiner

La pâte à tartiner est présente au quotidien pour donner de la saveur à vos crêpes ou pains. Elle a généralement le goût de noisette, mais on trouve actuellement des pâtes à tartiner de saveurs différentes.  Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir votre pâte à tartiner ?

Les ingrédients à bannir de votre pâte à tartiner

La pâte à tartiner est délicieuse et addictive. Elle est réputée pour être calorique, car bourrée de graisses et de sucres. Lorsque vous achetez votre pâte à tartiner, vérifiez toujours l’étiquette de la boîte. Les pâtes à tartiner sont riches en graisses et en sucres raffinés et apportent donc beaucoup de calories vides à l’organisme. Le principal ingrédient à bannir est l’huile de palme, qui est une huile végétale pas comme les autres. Elle est riche en acides gras saturés, à raison de 50 % de sa composition. Elle favorise alors le dépôt de cholestérol et favorise les maladies cardiovasculaires. Ensuite, il faut éviter les produits riches en sucre raffiné. Les pâtes à tartiner classiques comportent à 50 % de sucre raffiné sans valeur nutritionnelle. En outre, il faut bannir le DEHP qui appartient à la famille du phtalate. C’est une substance dangereuse qui est même cancérigène. Enfin, il faut éviter toutes les substances nocives pour la santé que l’on retrouve souvent dans les produits alimentaires, dont les arômes de synthèse et la lécithine de soja.

Quels sont les bons ingrédients à privilégier ?

Misez de plus en plus sur les produits sains et bios. Pour tartiner vos pains et vos gâteaux, utilisez une pâte confectionnée avec de l’huile végétale comme l’huile de colza, l’huile de coco et l’huile d’olive. L’huile sert à rendre plus lisse et onctueuse la pâte. Le sucre est un ingrédient obligatoire, mais doit être de proportion minime. Le taux de sucre dans la pâte à tartiner ne doit pas dépasser les 30 % pour qu’elle ait un goût sucré. Ensuite, elle doit comporter des noisettes pour lui conférer sa saveur exquise. Une bonne pâte à tartiner doit comporter au moins 40 % de noisettes torréfiées. D’ailleurs, la noisette est riche en micro-nutriments. Elle est riche en vitamine E, vitamine B9, en calcium et en potassium pour participer à renforcer l’organisme. La qualité aromatique de la pâte à tartiner dépend du type de torréfaction et de la nature même de la noisette. En bref, achetez une pâte à tartiner riche en cacao, noisettes et lait en poudre, avec le minimum de sucre.

Comment préparer votre propre pâte à tartiner ?

Si vous aimez ajouter de la pâte à tartiner à n’importe quel dessert, il vaut mieux savoir préparer vous-même votre recette. Si vous aimez les pâtes à tartiner à base de chocolat et de noisettes, vous aurez besoin d’une tasse de noisettes, de 2 cuillères à soupe de cacao maigre, de 2 cuillères à soupe d’huile de coco, de 2 cuillères à soupe de sirop d’agave et d’une cuillère à café d’extrait de vanille. D’abord, faites cuire au four à 200 °C pendant 10 min les noisettes entières en les plaçant sur une plaque recouverte de papier d’aluminium. Ensuite, laissez refroidir et frottez entre les mains pour enlever les peaux. Broyez ensuite les noisettes dans un mixeur. Ajoutez tous les ingrédients et continuez à mixer pour obtenir un mélange onctueux et lisse. Si vous souhaitez essayer d’autres goûts, vous pouvez remplacer les noisettes avec d’autres oléagineux comme les amandes, les pistaches, les cacahuètes ou les noix de cajou. De plus, vous pouvez utiliser cette préparation comme pâte à tartiner ou encore pour donner du goût à vos smoothies, vos confitures ou vos gâteaux.