Comment prévenir l’ébullition dans une casserole?

Juste quelques secondes d’inattention et c’est arrivé : surgie de nulle part, l’eau de la casserole déborde. L’eau de cuisson se répand sur la plaque de cuisson à une vitesse fulgurante. Des taches peu esthétiques restent souvent sur la cuisinière. Contrairement au lait ou à l’eau des pâtes, du riz ou des pommes de terre, l’eau pure – par exemple pour le thé – ne déborde pas.

Ébullition de casserole : comment ça arrive ?

Si vous faites bouillir de l’eau, vous pouvez observer après un certain temps que de plus en plus de bulles remontent à la surface.  L’eau bout à environ 100 degrés mais elle ne débordera pas. La raison pour laquelle l’eau du lait ou des pâtes déborde régulièrement est simple : l’eau de cuisson des pâtes, du riz, des pommes de terre ou des légumes secs a une teneur plus élevée en amidon. Dans le lait, c’est la protéine qui favorise l’ébullition. La protéine et l’amidon coagulés stabilisent les bulles de gaz qui se forment pendant l’ébullition. Ces dernières éclatent et créent la formation de mousse. Le volume du liquide augmente et crée des bulles qui sortent hors du récipient. Avec des cuisinières à gaz, la flamme du gaz peut même être éteinte, ce qui est risqué ! Avec d’autres type de plaques, la marmite en grande partie vide peut brûler. Il y a tout de même un point commun à toutes ces cuisinières : la plaque de cuisson reste très sale et le nettoyage laborieux.

Après l’ébullition de la casserole, comment agir ?

Le lait séché peut être raclé sur les plaques de cuisson en céramique à l’aide d’un grattoir. Il est préférable de nettoyer les restes avec une pierre de nettoyage. Si vous n’avez pas de plaque en céramique, vous pouvez enlever les taches avec quelques gouttes de vinaigre ou de liquide vaisselle du commerce. Bien entendu, des nettoyants spéciaux pour fours peuvent également être utilisés. Si la saleté reste tenace, voici une astuce efficace. Il vous faut environ un quart de tablette nettoyante pour le lave-vaisselle, que vous mélangez avec un peu d’eau. Il devrait en résulter une pulpe légèrement granuleuse. Ensuite, préchauffez légèrement la plaque, éteignez-la et appliquez le mélange sur les zones touchées. Laissez le produit faire effet pendant environ 24 heures. Enfin, il vous suffit de nettoyer avec un simple chiffon à récurer.

Prévenir l’ébullition de votre casserole

Dans de nombreux cas, vous n’avez pas le temps et encore moins l’envie de nettoyer l’eau ou le lait des pâtes renversées – et votre plaque de cuisson peut aussi en souffrir à long terme. C’est pourquoi vous devez prendre des précautions. Même avec un œil vigilant, vous pouvez regarder la casserole pendant des minutes et pourtant une seule seconde d’inattention au mauvais moment suffit pour passer toute la prochaine demi-heure à nettoyer la cuisinière. Heureusement, il existe quelques astuces.

Pour réduire la formation de mousse, ajoutez un peu de graisse ou d’huile végétale à l’eau avant la cuisson. L’huile se lie alors à l’amidon et réduit la mousse. Dans l’eau des pâtes, elle empêche de trop bouillir, mais c’est un inconvénient pour la sauce, car elle n’adhère plus aussi bien aux pâtes huilées.

En étalant un peu de beurre sur le bord de la marmite, on évite qu’elle ne déborde. Un couvercle fermé, en revanche, permet d’économiser de l’énergie, mais favorise la surchauffe. Si vous ne voulez toujours pas vous passer d’un couvercle, vous devez vous assurer qu’il ne bouge pas. Si c’est le cas, soulevez-le brièvement pour que l’accumulation de chaleur puisse s’échapper.
Le plus simple est de rester et de remuer de temps en temps. De cette façon, les bulles sont détruites et on évite en même temps que la combustion ne se produise.

En résumé, la raison de l’ébullition de votre casserole réside dans les composants des liquides. Si vous suivez ces conseils, vous vous épargnerez de longues heures à essuyer du lait ou de l’eau sur votre plaque de cuisson !