Quelles épices pour des recettes de biscuits ?

Les épices ne sont pas utilisées juste pour le goût, mais aussi pour principalement en raison des épices qui sont pétries/remuées dans la pâte et ensuite modelées avec des cutters et des emporte-pièces pour obtenir leur aspect typique. De nombreuses formes révèlent également leurs épices particulières : par exemple, le croissant de vanille avec sa forme lunaire typique indique la moelle de la gousse de vanille qui se trouve à l’intérieur. Pour ainsi dire : uniquement des authentiques avec de petits points noirs, quelles épices conviennent pour les biscuits… « Soyons fous », a-t-on pu entendre dans la cuisine médiévale. Les biscuits peuvent être affinés de nombreuses façons avec des épices.

Les épices pour biscuits : les plus utilisés

Les épices les plus courantes pour les biscuits sont les suivantes, qui sont parfois disponibles sous forme de mélange prêt à l’emploi :

– Cannelle

– Clous de girofle

– Vanille

– 4 épices (girofle, muscade, poivre, cannelle)

– muscade/muscat fleurs cardamome (famille du gingembre)

– gingembre coriandre anis/anis étoilé (aussi appelé cumin doux)

– arômes (citron, orange, citron vert, fruits, café, rhum, crème au beurre/crème…)

– safran (souvent utilisé pour faire jaunir les biscuits)

Quels emporte-pièces pour quelles épices ?

La forme lunaire du croissant indique qu’il y a de la vanille dans les ingrédients. Un emporte-pièce en forme d’homme de pain d’épices révèle immédiatement des clous de girofle, de la cannelle, du piment, du macis, de la cardamome, du gingembre moulu, de la coriandre, et parfois aussi de l’anis étoilé. Les épices à pain d’épices sont aussi disponibles sous forme pré-mélangée. Les emporte-pièces de différentes formes avec des éclats d’amande dessus sont également typiques — on les reconnaît immédiatement comme du pain d’épices : rectangulaires, ronds ou cuits comme une maison en pain d’épices.

Les biscuits à l’anis sont généralement fabriqués à l’aide de petits emporte-pièces de peintre. L’anis est une épice ambivalente, qu’on le veuille ou non, mais quoi qu’il en soit, on reconnaît immédiatement l’emporte-pièce à la forme que l’on veut atteindre. Les étoiles de cannelle sont, quant à elles, réservées pour le jour de Noël, comme des brindilles de gui à embrasser.