3 recettes gourmandes de magret de canard

Magret de canard

Plaisir des papilles, délice des sens, richesse du terroir… Les qualificatifs les plus élogieux ne manquent pas pour désigner l’un des mets culinaires préférés des gourmets et à l’évidence des gourmands. Car, si tout est bon dans le canard, des aiguillettes au foie gras, rien ne semble pouvoir égaler aux yeux des amoureux de la bonne table le délicat magret. De délicieux parfums du sud-ouest se dégagent, non ? Vous ne sentez pas ? Qu’il s’agisse du magret de canard au four dans sa version la plus épurée aux recettes à l’originalité sans pareille, il mérite toute votre considération de fin cuisinier pour à l’occasion régaler sans conteste le plus exigent de vos invités. Car même s’il s’agit pour ainsi dire d’un sous-produit de la production du foie gras si prisé lors des fêtes de fin d’année, il n’en est pas moins un ravissement gustatif pour tout un chacun. Alors qu’il est constitué d’un filet sur lequel demeure une peau particulièrement grasse, la cuisson du magret de canard revêt une importance capitale pour dégager toutes les subtilités de cette viande rouge. D’ailleurs, voici pour vous 3 recettes où se mêlent harmonieusement les goûts et les couleurs pour des plats emplis de gourmandise.

Magret de canard confit

Voici tout d’abord une recette de magret de canard qui risque de mettre absolument tous les gourmands d’accord ! Quoi de mieux pour bien apprécier le magret que de le déguster confit ? Véritable spécialité du sud-ouest de la France, au même titre d’ailleurs que les cuisses de canard, ce mode de préparation est particulièrement prisé lorsque les températures commencent à chuter inexorablement. Un plat qui tient bien au corps dans la mesure où la viande a vocation à confire dans la graisse. Une merveille ! Pour aller plus loin sachez que le tout se déroule précisément en deux étapes bien distinctes, avec d’un côté la préparation et de l’autre la cuisson du magret. Si la première est relativement générique, cuire le magret de canard nécessite une certaine technique pour ne pas purement et simplement se louper.

Pour éviter une telle mésaventure, il est important de faire fondre tout en douceur la graisse de la viande dans une casserole tout en veillant à préchauffer votre four à 160°C. Dans une cocotte, veillez ensuite à disposer les magrets chair contre chair avant de les recouvrir généreusement et entièrement de la graisse que vous venez de faire chauffer. Il n’y a plus qu’à mettre le tout au four pendant deux bonnes heures afin que la graisse s’invite pleinement au cœur même de votre viande. Place dès lors sans plus tarder à la dégustation !

Magret de canard : alliance des cèpes et du foie gras

Et si vous vous laissiez séduire par une recette de magret alliant terroir et richesse des mets ? Les cèpes ainsi que le foie gras s’invitent ici volontiers pour votre plus grand plaisir ! Pour ce faire, il appartient de fourrer votre viande préférée de foie gras, avant de faire cuire le magret de canard durant environ 30 minutes top chrono. Après l’avoir laissé refroidir, enveloppez-le délicatement dans du papier film transparent et réservez au frais. Passez maintenant à l’élaboration de la sauce en commençant par réaliser un bouillon à base d’eau, d’huile d’olive et de thym.

Laissez bien bouillir cette infusion de parfums et ajoutez-y des rates de canard. Laissez à couvert jusqu’à ce que la cuisson soit complète et faites refroidir. Il n’y a plus qu’à mixer et à réchauffer à la poêle une fois que vous serez prêt à servir ce plat plein de promesses gustatives. Le lendemain, le temps du découpage du magret est arrivé. Une fois ce moment de préparation passé, vous n’avez plus qu’à le réchauffer au four et à faire poêler les cèpes. Excellent appétit, avec pourquoi pas en agrément quelques petites pommes de terres grillées !

Magret au miel et au vinaigre balsamique

En tant que gourmand unanimement reconnu, vous n’êtes pas sans connaître le merveilleux apport que peuvent apporter au magret les saveurs sucrées. Il est ici question de la douceur du miel et de l’acidité subtile du vinaigre balsamique. Un formidable contrebalancement à travers une recette de magret de canard relativement aisée à réaliser. Vous pouvez commencer par la préparation de la sauce en effectuant dans un bol le mélange de deux cuillères à soupe de vinaigre et de trois de miel.

Attention, il ne s’agit pas de la servir froide, d’où l’intérêt de faire revenir en parallèle 5 à 6 échalotes finement hachées dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Une fois que ces dernières s’avèrent bien fondantes, versez-les dans votre mélange sucré en prenant soin de les mélanger afin qu’elles chauffent subtilement l’ensemble jusqu’ici resté à température ambiante. S’agissant de la cuisson du magret en lui-même, n’hésitez pas à recourir à votre méthode préférée. Une fois que tout est prêt, il n’y a plus qu’à découper le magret et à le recouvrir de sauce. C’est l’heure de passer à table !

Le légume oublié qui revient en force : focus sur le cresson, bienfaits et recettes !
La gastronomie sud coréenne en 10 plats incontournables